French Arabic Chinese (Traditional) English German
Unable to create /modules/mod_novasfh/engine/sfh_100.xml configuration file.
Click here for more information.
Astronomie

Astronomie

                                                                  LA CARTE DU CIEL


Astronomie Video

ASTRONOMIE : VALEURS DE L’ASTRONOMIE

L’amour de l’astronomie se rencontre chez un vaste public. L’astronomie doit cette faveur  à la beauté de ses objets : Splendeur des couchers de soleil,

charme du ciel étoilé,  poésie au ciel clair de la lune.  En même temps, elle offre à l’imagination  les plus vastes échelles de temps  et d’espace, les états extrêmes de vide et de plein,  à l’intelligence elle propose l’exactitude de  la pensée :

1)- Elle étonne par la précision des mesures.

2)- par le parti qu’elle tire d’un maigre indice.

3)-par la solution des problèmes apparemment sans espoir-elle satisfait notre curiosité, elle nous éclaire sur notre place dans l’univers ; elle reprend partiellement par la cosmogonie (théorie sur, l’origine de l’univers) ; elle guide notre philosophies, étendant  à l’infini  le domaine de lois terrestre révélant  l’unité de la matière, elle confère aux efforts de la science une valeur universelle.

  « Si j’ai vu plus loin que les autres, c’est que j’étais monté sur les épaules d'un géant »

Dit Isaak NEWTON

La science du ciel plus qu’aucune autre, souligne la solidarité entre les générations, ainsi l’astronomie exerce les haut DONS de l’homme : esthétique, imagination, raison, aspiration spirituelles.

Pour  défendre cette science désintéressée (donc inutile au jugement des pauvres esprits) pour arracher de maigres crédits en sa faveur, on invoque ses applications pratiques aujourd’hui encore non négligeable.

(-Figures  de terre en cartographie - calcul des marées, établissement des ports étude de haute atmosphère- des rayons solaires dans  leurs propriétés biologiques)

VALEURS DE L'ASTRONOMIE:

L'astronomie apparait au cours des ages comme notre maitre à penser -Une objection à prévoir, l'evolution n'a-telle pas lieu au sens contraire?  Ne seraient ce point les progrès de la raison qui détermineraient ceux de l'astronomie?

-Un examen profond des faits montre qu'il n'en est pas ainsi.

COPERNIC: entrevoit et diffuse la lumière,  la science positive reprendra valeur.

" Un soleil de la pensée, se substitue en soleil de la perception"

KAPLER: d'une accumulation de retouches quantitative faites jaillir une transformation qualitatives.  avec trois lois - ( lois universelles).

GALILEE avec NEWTON: S'achève la défaite du moyen age les forces de la mécanique.

- De ces créateurs naissent les temps modernes avec leur civilisation matérielle, les nouveaux caractères que prend la pensée marquent un tournant du développement de l'esprit humaine, car la science se croyant sur ses bases.

Munie de l'espace et du temps absolu, d'un principe  causalité stricte, la science part à la conquete de la nature et impose son positisme à deux siècle de penseurs.

Ainsi d'age en age, melée aux reves naifs comme aux speculations les plus  audacieuses, l'astronomie participe profondément à la vie mentale.

Source d'inspiration, école de vérité, elle n'a pas aux cour des siecles ésquisé

ses vertus, elle promet à l'avenir  des libérations nouvelles.

  L’éclipse solaire prévue par Thalès a lieu

 

philosophe et astronome Thalès avait prédit une éclipse solaire pour l’année 585 av. J.-C. Lorsque celle-ci a lieu, il accède à une célébrité immédiate. Les moyens lui ayant permis de réaliser cette prédiction restent cependant inconnus : peut-être a-t-il réalisé des calculs sur

le mouvement des astres. Une autre hypothèse serait qu’il ait eu la connaissance ou bien l’intuition du Saros, l’intervalle – régulier - entre deux éclipses. L’historien Hérodote racontera plus tard que cette éclipse aurait interrompu un combat entre le roi de Babylone Nabuchodonosor et les Lydiens

Hipparque découvre les équinoxes

Le mathématicien et astronome grec Hipparque découvre la précession des équinoxes et établit précisément la valeur de l’année tropicale. La précession est en fait le changement directionnel de l’axe de rotation de la Terre, qui décrit une forme conique. Il aurait été impossible de déterminer la position exacte des étoiles sans tenir compte de ce phénomène. Grâce à ses recherches et ses observations, il établit le premier catalogue d’étoiles, en en rassemblant près de 800, toutes classées selon leur luminosité. Il pose également les fondements de la trigonométrie, qui seront repris par Ptolémée dans "l’Almageste". Enfin, il parvient à déterminer les longitudes…

Ptolémée expose sa théorie géocentrique

L’astronome et géographe Claude Ptolémée fait ses premières observations à Alexandrie. Ses recherches l’amènent à exposer, en s’appuyant sur les mathématiques, un système géocentrique du monde. Selon lui, la Terre est fixe et au centre de l’univers. Il tente donc d’expliquer mathématiquement les mouvements des planètes, de la Lune et du Soleil. Ainsi, il établit que les planètes du système tournent en formant un petit cercle, qu’il appelle "épicycle", et dont les centres suivent également un mouvement rotatif autour de la Terre. Par ailleurs, il parvient à lister 1022 étoiles

. Il regroupe tous ses constats dans "l’Almageste" ou "Syntaxe mathématique", un traité d’abord écrit en grec puis traduis plus tard en arabe. Le système mis au point par l’astronome restera en vigueur jusqu’au XVIe siècle.

Tycho Brahé construit Uraniborg

La construction d’un grand observatoire astronomique sur l’île de Hveen – future Ven – commence sous la direction de Tycho Brahé. L’astronome s’est vu confier par le roi du Danemark, Frédéric II, les fonds nécessaires à cette installation. L’astronome avait découvert quelques années plus tôt une supernova dans la constellation de Cassiopée, avec pour seule aide des instruments basiques. Avant l’apparition de la lunette ou du télescope, il parviendra, au cœur de son "palais d’Uranie", à faire de nouvelles observations conséquentes. Tycho Brahé ne sera pas tout à fait en accord avec la théorie de Copernic sur l’héliocentrisme, car selon lui, la Terre reste au centre de l’univers et ce sont les autres planètes qui tournent autour du Soleil. Il y étudiera les astres durant vingt ans, jusqu’au jour où sa pension lui sera retirée, l’obligeant à quitter l’île. Il reprendra toutefois son travail au début du XVIIe siècle, en compagnie de Kepler, et observera notamment la planète Mars

Suite…..

BRAVOUR

Bannière

Hanine Abdellaziz - Copyright © 2010 
Tous droits réservés | Impressum | Contact

Connécter vous




Warning: file_put_contents(/www/htdocs/w00ccd14/templates/rt_crystalline_j15/css/css-3d31061b5a62e372692a6e42b789ec1e.php) [function.file-put-contents]: failed to open stream: Permission denied in /www/htdocs/w00ccd14/libraries/joomla/filesystem/file.php on line 304

Warning: file_put_contents(/www/htdocs/w00ccd14/cache/js-82379d438341fa998c84258af7f21f72.php) [function.file-put-contents]: failed to open stream: Permission denied in /www/htdocs/w00ccd14/libraries/joomla/filesystem/file.php on line 304